Votre voiture consomme trop, que faire?

Ecrit par & déposé en vertu de Véhicules.

Vous avez remarqué une surconsommation anormale de votre voiture alors que ni vos trajets ni vos habitudes de conduite n’ont changé? Certainement, quelque chose cloche. Avant d’alerter votre mécanicien, voici quelques vérifications simples à faire.

  • Vérifiez  votre réservoir

En cas de surconsommation inhabituelle, votre premier  réflexe doit être de vous assurer que votre réservoir est en bon état, qu’il n’est pas percé et qu’il ne fuit pas.

  • Assurez-vous que vos pneus ne sont pas sous-gonflés

Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus pour s’assurer qu’ils sont au niveau recommandé. Des pneus sous-gonflés augmentent effectivement la résistance au roulement et au freinage ce qui va demander à votre véhicule plus d’énergie pour bouger et/ou pour s’arrêter. Cela va certainement augmenter votre consommation. A contrario, les pneus les plus efficaces engendrent des économies d’énergie et donc réduisent votre consommation.

  • Assurez-vous que vos freins ne sont pas récalcitrants

Une voiture peut aussi devenir plus gourmande si l’un des freins reste actif, même faiblement. En effet, cela va également engendrer des résistances au roulement. Si vous entendez un sifflement continu en roulant, c’est que c’est sans doute le cas. Mais parfois, aucun signe n’est directement perceptible, dans ce cas, pour vérifier il suffit de soulever votre voiture à l’aide d’un cric et de faire tourner chacune des roues manuellement. Si tout est normal, toutes les roues doivent tourner sans blocage.

  • Checkez votre filtre à air

Pour votre information, un filtre à air doit habituellement être remplacé tous les 15 000 à 20 0000 Km. S’il est encrassé, il étouffe le moteur et va provoquer une perte considérable de puissance. Vous serez alors amené à doubler vos efforts en accélération pour compenser cette perte, ce qui va augmenter votre consommation en carburant. Il est conseillé d’en acheter un nouveau et de le remplacer directement.

  • Vérifiez vos réglages en matière d’allumage et de carburation

Ce dernier point est surtout valable pour les véhicules à essence très souvent équipés d’un carburateur et non d’un système d’injection. Un carburateur déréglé entraîne une mauvaise combustion et encrasse le moteur. Celui-ci  va alors développer moin de puissance et provoquer une surconsommation. Pour régler un allumage et un carburateur déréglés, il est conseillé de vous rapprocher d’un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *